Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

BIENTÔT LES VACANCES ( ou pas ... ) 3

Publié le 30 Mars 2014 par L'élément superficiel

BIENTÔT LES VACANCES ( ou pas ... )  3

Les bestioles . T'as opté pour le sud ? Excellent choix ! 100 000 000 de moustiques aiment ça ! Et tu peux bien de tartiner de crème qui fouette la citronnelle , saturer toutes les prises des anti-insectes les plus performants , avoir commandé du répulsif interdit à la vente en France ( via des télés-achats africains ) et vaporiser la piaule toutes les heures ( ranapéter de la couche d'ozone ) , le seul qui risque de crever étouffé au Baygon jaune ici c'est toi . Sinon c'est vrai que c'est beau la Camargue , c'est juste qu'après avoir passé la moitié de la nuit à pourchasser la racaille assoiffée de ton précieux O positif armé d'une claquette Fila et à te contorsionner pour te gratter sous l'omoplate avec une fourchette , ben t'apprécies moins .

Le camping aussi c'est sympa , surtout quand t'allumes la torche le soir et que tu captes l'ombre d'un truc énorme qui appuie lourdement sur ta toile de tente , un truc qui bouge . Un indice : c'est pas une grenouille .

Le supplice du bikini . Parce qu'à un moment donné va bien falloir l'enlever ton pathétique paréo enturbannée duquel tu tentes de feindre une décontraction bohème , va falloir assumer le fait que t'as arrêté la gym en terminale , exhiber les poteaux gélatineux résultant de ta dernière grossesse , offrir la couenne blafarde de tes cuissots confis au regard dédaigneux des bombasses briochées qui moovent gracilement leurs formes surréalistes . Non parce qu'elles elles en chient vraiment , toute l'année , à bouffer des radis sans sel et à suer dans la douleur , et elles se consolent pas à grands coups de cuillères de Nutella et de pots de Haägen Dazs comme toi , BOUDIN VA !

Le retour . Voilà . T'as chargé la bagnole et dégonflé les bouées canard , ton visage pelé inexpressif respire tellement la déprime que même les mômes se tiennent peinards sur le siège arrière , quand tu t'arrêtes sur une aire de repos hideuse pour bouffer des chips et des oeufs durs y a personne qui ose décrocher la mâchoire pour pas te contrarier , mais c'est quand tu sors en short et en tongs pour faire le plein à la station , que tu sens une petite brise piquante et que tu cherches ton sweet , que tu réalises vraiment que c'est fini .

BIENTÔT LES VACANCES ( ou pas ... )  3
Commenter cet article