Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

LA FEMME PARFAITE EST UN BOULET

Publié le 7 Avril 2014 par L'élément superficiel

LA FEMME PARFAITE EST UN BOULET

Tu rêves d'avoir un jour à ton bras ( et dans ton pieu ) une créature sublime , le genre qui attire les travers retournés admiratifs et jaloux du monde entier , le genre disons ... Mila Kunis ? Dieu que tu es naïf ! T'imagines pas une seconde le calvaire que ce type d'avion de chasse pourrait faire endurer à un pauvre innocent comme toi . Je parle de torture psychologique , d'enfer au quotidien :

1- Déjà faut savoir que la perfection ça s'entretient , et que ça prend du temps , beaucoup de temps . Alors entre les cours d'aquagym , de fitness , de danse orientale , les rendez-vous chez l'esthéticienne , le coiffeur , le relookeur , les séances d'acupuncture , de shopping , d'UV , de jogging , les spas , les cours de macrobiotique , les soins à domicile , les massages anti-cellulite , les retouches maquillage , et les séances chez le psy ( pour accepter l'idée d'incarner la perfection ) , ben ta bombasse il lui restera pas beaucoup de temps à consacrer à ta gueule . Quoi ? Un resto ? Nan désolée , la perfection ne mange pas . En plus ce soir c'est yoga ^^

2- Tu sais combien ça peut coûter tout ce qui est marqué dans le n°1 ? Ben voilà , c'était le n°2 !

3- Ensuite il faut être réaliste , une bombe atomique ça passe pas inaperçu , c'est d'ailleurs un peu le principe de la bombe atomique , tandis que toi , sans être abusivement possessif , t'es quand même un minimum jaloux ( en plus d'être ordinaire ) . Sans compter que la perfection est du style très entouré , convoité , sollicité , courtisé , supplié même , et ce au quotidien , par des spécimens masculins de tous milieux , des mecs beaucoup plus thunés , plus beaux , plus puissants ou plus cultivés que toi , bref , du rival sérieux . Alors si tu kiffes pas spécialement passer des nuits blanches abandonné comme une merde , entortillé dans tes draps et en sueur , avec les veines des tempes sur le point d'exploser de rage à force de te demander si sucer c'est tromper , d'essayer de te persuader que l'amour sincère résiste à toutes les tentations , ou de te monter des films pornos avec ta meuf en guest star , oublie .

4- Dans une relation le physique ça compte , c'est pas la peine de se mentir , on est quand même plus motivé de rentrer du boulot quand y a Mila Kunis plutôt que Jocelyne de la compta qui nous attends dans la salle de bain . Mais c'est pas un hasard si j'ai dit "dans la salle de bain" . Parce que sinon toi perso , tu touches en ménage ? En cuisine , lessive , entretien des parties communes et basses besognes ? Nan parce que faut pas déconner hein , la perfection va pas risquer de se niquer un ongle en récurant la cuvette des chiottes hein , lol ! Quant à négliger ta passion pour la physique quantique au profit d'interminables soirées consacrées à disserter sur la french manucure des orteils ou le dernier défilé printemps-été de J.P Gaultier , c'est toi qui vois .

5- T'as cru qu'avec ton avion de chasse ça serait la fête du slip tous les soirs ? Que t'allais devoir t'excuser du bruit auprès des voisins tous les matins , t'abonner à Literieland tellement tu défoncerais des pieux et monter des meubles exprès pour ranger tes DVD de sex-tapes ? Ahahahahaahaa que t'es con ! A ton âge tu confonds encore l'image et le fond ?

Voilà voilà . Sinon t'as Jocelyne de la compta . Elle est sympa , pas chiante , drôle , mignonne , intelligente , dans le milieu culinaire c'est ce qu'on appelle un cordon bleu . Elle kiffe les ballades en forêt , les choses simples , ne redoute pas les difformités suceptibles de lui procurer une grossesse , et quand elle aime elle ménage pas ses efforts au pieu . En plus on risque moins de te la piquer ...

LA FEMME PARFAITE EST UN BOULET
Commenter cet article