Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

C'EST LA RENTREE , ENFIN ! 1

Publié le 25 Août 2014 par L'élément superficiel

C'EST LA RENTREE , ENFIN ! 1

Cet été t'as kiffé des pures vacances , y a pas à tortiller , c'était terrible : gros caniard , grosse ambiance , gros apéros nocturnes , gros barbecs , gros tournois de pétanque ( Quoi ? ) , aucun fight abusivement trash à signaler avec choupinou , apparemment t'as noyé aucun de tes mioches puisqu'ils sont encore tous là ( en train de comater sur leur cahier de vacances même pas entamé ) , et comme t'as partagé la location avec ta pote d'enfance et son nouveau mec y a eu zéro problème d'affinité ( pas comme l'année dernière où ... bref , c'est un autre débat ) .

Cela dit , alors que le compte à rebours vers la rentrée galope irrémédiablement , et qu'à J-7 toute la mifa affiche une gueule de dépressif suicidaire récidiviste ( oui , sur du 4 ans ça fait bizarre ) , ben toi t'es pleine patate , hyper guillerette , à croire que c'est maintenant que tu t'éclates le plus . Même que ça devient énervant pour tout le monde tes sales petits fredonnements enjoués dès le réveil , tes perpétuels sourires niaiseux et ton air débilo-bienheureux , plantée devant le rayon des fournitures à Auchan .

Alors évidemment , t'as tes raisons :

La jalousie :

Déjà faut admettre que ta pote d'enfance là , quand tu l'as rencontrée en 6ème B , tu te doutais pas que 20 piges plus tard vous taperiez encore des vacances ensemble , et qu'entre-temps elle allait continuer de grandir et pas toi , choper un 95D ( 100% bio , garanti sans additif ) , des jambes de 12 mètres élevées en plein air et des cheveux soyeux qui s'emmêlent même pas dans les vagues . Alors si en temps normal t'as déjà que très poussivement moyen de rivaliser , paye ton slim noir enduit sur tes talons de 10 , tes deux heures de brush et ton maquillage pro , autant dire que se balader sur la plage en tong et en slibard à côté de ça putain c'est dur ! Non , tu savais pas ... Sinon t'aurais plutôt gratté un compas à Géraldine Pelletier , le ptit boudin créole albinos aux cheveux orange crépus . Et si encore y avait qu'elle , mais que dalle , la bombasse de plage à c'te période ça pullule à en friser la surpopulation . Et même si tu trouves ça touchant de la part de choupinou que pour te rassurer il te répète qu'il est pas fan de ce type d'engin ( Ahahahahahaahah ! Pfff ... A d'autres ste plaît ! ) , ben tu sais bien que de toute façon il aurait pas les outils ( abdos abusés , chevelure intégrale , carrure Dolf Lungrendienne etc ... ) pour l'entretenir .

La flemme :

La période plage c'est peut-être sympa , mais c'est aussi de l'entretien corporel au quotidien , faut avouer ( Hein ? Non je parle pas de sport , mouahahaha ! ) . Alors qu'au bureau , qui donc remarquera tes 3 centimètres de poils drus sous ton falsard ? Ton gazon qui s'émancipe de sa clôture sloggy ? Ton vernis façon coloriage au feutre tout pourrave planqué dans tes boots ? Les vaguelettes de bougie lipido-ramollos qui te tapissent le fion , ta vieille câle craquelée au talon , tes spots d'après soleil entre les omoplates , les répugnantes pelures cramées qui te pendouillent du dos ? Tes ptites loches déshydratées fripées desséchées écrasées dans le push-up ou les furoncles purulents tapis sous 2 cm de fond de teint ? Hein ? Alors on est pas bien là ? Décontractées du bulbe ! Et on s'rasera quand on aura envie d'se raser !

La tranquillité :

Si t'as pas de mioches tu peux pas comprendre , sauf si dans ta jeunesse t'as été mono de collo ou de centre social ( pour rentrer du blé en juillet avant de partir surfer avec les potes à Ibiza en août , par exemple ) . Et c'est clair que niveau tranquillité , quand t'as des nains affamés accrochés au slibard dès 7 du mat , que tu dois négocier toute la journée , les compter , les paumer , taper des pics d'angoisse quand il en manque un , torcher des culs , trouver des chiottes ou un micro-onde en rase campagne , poser ta dignité en mode harpie ulcérée qui postillonne de rage sur la plage , trimballer partout des seaux de crème indice 70 , des packs de flottes , de bouées canard et des palettes de briochettes , et que quand , le soir venu , tu passes en mode love-love avec choupinou et qu'y en a un qui se radine en chialant avec 3 kilos de gerbe sur le pyj , et qu'en prime celui-là c'est même pas le tien , ben tu rêves secrètement de ton prochain déplacement pro et de son Ibis désertique à Flappy-la-galeuse ...

à suivre ...

C'EST LA RENTREE , ENFIN ! 1
Commenter cet article