Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

SI TOI AUSSI T'AS UN POTE RADIN

Publié le 28 Septembre 2014 par L'élément superficiel

SI TOI AUSSI T'AS UN POTE RADIN

Vous vous êtes connus au collège , il était à côté de toi en cours et il te taxait tout le temps des trucs ( gomme , stylo 4 couleurs , compas , calculette ... ) , c'est pas que ses parents avaient pas de thune , c'est juste qu'il les "oubliait" systématiquement , et autant dire que les trucs tu les revoyais jamais , c'était du taxage définitif , oui , il y avait déjà des signes évidents dont tu t'es pas méfié . Quand vous alliez au bistrot après les cours il se démerdait immanquablement pour aller saluer des potes quand le serveur se pointait , et sur ce point rien n'a évolué , à part l'envergure de ses extraordinaires stratégies d'esquive .

Quand vous avez commencé à sortir tu prévoyais toujours pour lui , style t'avais pas encore de meuf mais quelque part une pute à entretenir , et pas n'importe quelle pute ste plaît , une qui plaçait le prix d'une vulgaire conso largement au-dessus de sa dignité . Comment ? Mais bien sûr que tu lui as fait part de ton mécontentement , plusieurs fois et radicalement même , comme seuls des bros peuvent le faire , genre : "Putain mais va te faire enculer sérieux ! J'en ai ras le cul de raquer pour ta gueule sale fils de pute ! ... Hein ? Ouais c'est ça , prends moi pour un con , je sais que tu l'as fait exprès d'oublier ton portefeuille , connard ! ... Ben vas-y , reste dehors j'en ai rien à foutre ! ... ... ... Je te jure , la vie de ma mère c'est la dernière fois que je paye pour ton entrée en boîte ! La der-nière tu m'entends ?! Allez vas-y , bouge putain , tsssss ..." Oui , ici on peut raisonnablement évoquer le terme de maladie radinatoire .

Aujourd'hui tu le vois moins souvent , déjà parce que t'es en couple et que ta femme peut plus le saquer ( marre de le voir débarquer hands in the pockets à l'heure de bouffer , de se faire surprendre par son inépuisable art de la fugue au resto , d'attendre sa part de la loc des vacances de 1999 , 2000 et 2001 , qu'il lui rende les 4 tupers , les 10 saladiers , les 5 tee-shirts et les 6 calebars qu'elle lui a prêtés les lendemains de bitures où il restait pioncer et généralement s'éternisait 8 jours à s'en remettre , marre de voir sa gueule de rapace tout court ) , et parce que pour sortir n'importe où faut payer , et que ça , psychologiquement il peut pas . Pourtant il bosse ce pingre , il a une bonne gâche , et un appart à lui , obtenu avec un prêt à taux dérisoire à force d'obstination et de harcèlement auprès des banquiers ( "Putain j'en peux plus mec , signe ce putain de papelard et je t'offre les frais d'agence , vas-y c'est pour moi c'est cadeau . Mais oublis moi et oublis la banque , je t'en supplis , oublis nous POUR TOUJOURS !" ) .

Mais bon , tu le kiffes quand même ce crevard , c'est comme ça . Et chaque fois que tu te prends la tronche avec bobonne tu vas chez lui avec un peu de beuh et vous vous éclatez . Généralement tu commences à le chambrer sur son appart , sur son mobilier dont il a récup une partie gratos dans un bâtiment administratif ( meubles en métal gris qui t'arrachent les dents tellement ils grincent , chapelet de sièges de salle d'attente orange en plastique , comptoir d'accueil en formica marronnasse ) , et l'autre dans un hôtel qui a fait faillite ( enseigne décorative "Hôtel de la gare" , lit king size ayant lové toutes les professionnelles du sexe du département , mini-bar avec serrure ( exclusivement rempli de mini-sauces gratos , du doggy bag de son dernier restau ou de la dernière pizza qu'il s'est fait payer ) , sur son électroménager et ses ustensiles volés pendant ses déplacements pros ( bouilloire du plateau de courtoisie Best Western , télécommande universelle estampillée Campanile , draps du CHU , couverture , gel douche et serviettes de toilette Kyriad , verres , assiettes et couverts de la cafèt Casino , cendrier , lampe et chaises de bureau ( oui , des chaises , carrément , démontées une par une , glissées en loosdé dans son sac trolley ( offert par Air France ) et remontées chez lui ) de facture Ibis . Et quand il paye sa mignonette de sky et son verre de coca ( Coca Low coast transvasé dans une canette de vrai Coca dilué à l'eau gazeuse ( par contre si tu veux des caouhettes faut mettre des pièces dans son authentique distributeur de bar ( 2 euros , l'enculé ! ))) putain c'est carrément la fête !

SI TOI AUSSI T'AS UN POTE RADIN
Commenter cet article