Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

LA VEILLE DU BURN-OUT

Publié le 13 Avril 2015 par L'élément superficiel

LA VEILLE DU BURN-OUT

Le stress , moi ? Connais pas .

T'émerges à 6h00 , t'as juste envie de mourir , tu clignes des paupières une nanoseconde , quand tu les ré-ouvres il y a eu une inexplicable faille spatio-temporelle de 37 minutes . Mais ça va , t'es zen .

Comme chaque matin tu grattes gentiment à la porte de la salle de bain , Madame termine de s'apprêter , concrètement t'as le temps de mater un film en streaming , t'es contraint de sortir en slob pour aller pisser dans le jardin tellement t'en peux plus d'attendre , tu sens les minutes ricocher lourdement sur ton crâne déjà douloureux à cause du manque de sommeil et du surplus de rouquin de la veille à table . Mais c'est bon , tu gères .

C'est en t'apprêtant à faire couler ton café que tu constates , d'un air dégagé presque indifférent , que ta dernière saleté de capsule what else s'est encastrée en travers du bordel , t'as beau la remettre 50 fois , tout ce que t'obtiens c'est un menu filet de flotte maronnasse gouttant au son d'un marteau-piqueur , même pas de quoi humecter ton vieux choco Prince ramollo . Mais tout va bien , il te reste du xanax et du magnéVie B6 , tout est cool .

Tu t'actives méthodiquement sous la douche , tu te rinces les cheveux pile au moment où le ballon d'eau chaude passe en mode "trop tard bouffon , y en a plus !" , tu souris presque en te contorsionnant pour épargner tes parties sensibles , et là encore tu relativises .

Sur le chemin du taf tu piles devant la boulangerie , c'est ton tour de raquer les viennoiseries pour la réunion de 8h00 , comme t'es en rade de clopes t'en profites pour passer au tabac , et c'est là que tu te rappelles que ton portefeuille est dans la poche intérieure d'une autre veste . OK , tu te dis que c'est le bon moment pour arrêter de fumer .

Tu déboules au parking de ta boîte avec déjà 1/4 d'heure de grosse bourre , le nouveau gardien zélé veut rien savoir au sujet de ton badge supposément resté dans une autre veste , t'es obligé d'aller t'échouer dans une rue craignos à perpet avec la certitude de ramasser une prime vu que t'as pas de quoi payer le parcmètre , alors tu prends une profonde inspiration avant de te mettre à courir .

Tu passes la journée à taper l'affiche corporato-lèche-boules auprès de Big pour lui faire oublier ton retard épique , à esquiver les travers haineux de tes collègues qui comptaient vraiment sur tes viennoiseries , à tromper ta dalle à grands coups de café translucide , à dessiner des bites sur un coin de feuille pour trouver l'inspiration , à te demander si Géraldine de la compta elle suce , à déconner au téléphone avec un technicien informatique au sujet de ton PC qui a planté et paumé tous tes dossiers , ( "Le stress ? Nan , connais pas !" ) , et lorsqu'en milieu d'aprèm tu te rends compte que t'as encore rien branlé de constructif , tu pues tout simplement la décontraction .

Quand enfin tu quittes le taf , avec deux heures de rab dans ta gueule rapport à la récup de tes précieux dossiers , et que t'arraches d'un geste flegmatique la patate qui t'attendait sur le pare-brise , ( "Ben tant pis , on partira pas en vacances . Qu'est ce que tu veux que je te dise ..." ) , ta meuf te phone pour te rappeler le dîner de ce soir chez ses vieux beaufs de parents fachos , alors que tu pensais simplement rentrer siffler quelques 16 bien fraîches devant les infos . Mais tu craques pas , t'es toujours cool ...

LA VEILLE DU BURN-OUT
Commenter cet article