Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

LIRE DANS LES PENSEES OU L'ULTRA KIFF 1

Publié le 17 Mars 2013 par L'élément superficiel

 

Vous en avez ras le fion de vous manger des grands vents avec les meufs , d'être systématiquement pris pour un gros connard par les faux potes reloux ou de toujours vous engager plein bu dans des plans de loose ?

Ah si seulement vous pouviez lire dans les pensées des gens ...

 

Là vous êtes en soirée , un peu mauvais d'avoir raqué 150 boules pour rincer tous les potes mais bon , et donc vous espérez bien vous lever une petite histoire d'amortir le coup . Concrètement y a de la meuf , des copines de copines de potes , et vous avez réussi à amorcer une sympathique conversation avec l'une d'entre elles , évidemment la meuf c'est un avion de chasse ( quand vous êtes bourré vous avez no limite ) , et vous lui proposez un verre histoire de . Si seulement vous aviez pu lire dans son crâne de blonde au moment où elle a accepté avec un petit rire de pintade aigu , tout en rejetant pornographiquement ses cheveux en arrière :

"Vas-y pélot , rince moi bien la gueule gratoche ! J'aime ! Par contre si tu crois que tu vas me cabosser ... T'as bien vu ta tronche de bolosse sérieux ?"

Et c'est con parce qu'à côté d'elle y avait sa copine , une brune un peu plus réservée , plus "habillée" , banale en apparence , mais à bien y regarder munie d'un sacré ptit cul , et elle en revanche elle se disait :

"Putain il est pas mal le mec . Je me le taperais bien dans les chiottes , mai bon ..."

Conclusion vous rentrez bredouille et bien torché , et vous vous astiquez le manche en pensant à cette connasse qui vous a bien niqué des thunes dans le vide .

 

Bureau de Big boss , 10 du mat . Il vient d'émettre un pouffement de rire pas discret à l'annonce de votre demande d'augmentation , et vous sentez confusément que cette fois encore c'est mort . Vous vous levez mollement , lui serrez la poigne en lui souhaitant quand même une bonne journée , et vous vous barrez pour aller chialer votre mère dans la pénombre de votre burlingue . Et pourtant il s'en est pas fallu de beaucoup , voilà ce qu'il pensait :

"Merde , encore lui ! C'est vrai que son taf mérite mieux que les broutilles que je lui concède , cette fois va falloir lâcher du leste , c'est clair . Allez , s'il fait preuve d'un peu d'insistance je lui accorde son blé ."

Conclusion , vous êtes une bouse sous-payé et c'est bien fait pour votre gueule de lavette !

 

 

à suivre ...

Commenter cet article