Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

FANTASMES MASCULINS : LE MATRAQUAGE

Publié le 26 Juillet 2013 par L'élément superficiel

FANTASMES MASCULINS : LE MATRAQUAGE

L'institutrice :

Dans l'Education nationale les meufs n'ont pas forcément 25 ans , il en est même qui frôlent sévèrement avec la péremption . Ce ne sont pas toutes des intellos bonasses hyper sociables affublées de petites robes légères à fleurs , et la grande majorité d'entre elles n'est pas désespérément en quête d'un pélot ou affamée de la foufoune après avoir consacré de trop longues années à de platoniques et rébarbatives études . En prime elles ne kiffent pas toutes mièvrement les gosses des autres . Alors c'est pas la peine de vous enflammer quand l'instit de Princesse vous convoque ; oubliez le costard , les Ray Ban , le spray haleine fraîche et la douche au Axe parce qu'il y a peu de chances qu'elle s'attendrisse sur votre vieux plan tout bidon du jeune père célib un peu paumé .

La secrétaire :

Généralement lorsqu'une secrétaire vous accueille en passant goulûmement sa langue sur ses lèvres et rajustant ses petites lunettes de salope , qu'elle vous annonce au téléphone d'une voix qui ressemble à un long gémissement , puis qu'elle prend la peine de se lever pour vous escorter jusqu'au bureau du boss en tortillant son petit boule moulé dans une mini-jupe de tailleur d'où dépasse la bordure de bas couture , perchée sur 15 cm , c'est que vous êtes devant une prod Marc Dorcel . Quant à la majorité des autres secrétaires bombasses que vous seriez susceptible de rencontrer en vrai , elles sont toutes déjà maquées , voire mariées avec le boss , alors rêvez pas .

L'infirmière :

Dans quel genre d'établissements médicalisé espérez-vous croiser un jour cette créature sculpturale qui alimente tous vos fantasmes ? Celle qui taffe à oilpé sous une blouse transparente ridiculement short , avec deux obus en voie d'émancipation qui menacent à chaque seconde d'éclater le tissus , chapeautée d'une espèce de bandeau blanc agrémenté d'une croix rouge , et qui s'obstine à vouloir vous palper les couilles moyennant un acharnement rare ? Vous avez déjà foutu les pieds dans un hôpital ? Oui ? Et à votre avis , c'était quoi la quenelle compacte en falsart blanc et sabots Crocs , avec un stéthoscope coincé dans un pli de cou graisseux , des hublots sur le blase et des cheveux gris-jaunes filasse , qui vous a envoyé bouler comme un jéovah tandis que vous quémandiez un autre calmant rapport à une double fracture , lors de votre dernière hospitalisation ?

L'étudiante en psycho :

Elle viendrait juste d'intégrer la Fac , elle serait fraîche et libérée , pas du genre timide et même un brin déjantée . Elle serait assoiffée de nouvelles expériences et donc toujours encline à tester des plans cul inédits ( nécessitant par exemple la participation d'autres partenaires féminines , grrrhhhhh ! ) , et , détail important , elle porterait jamais de culotte ... Et concrètement , qu'est ce qu'elle foutrait avec vous ? Alors que son univers à elle serait complètement saturé d'opportunités , de rêves , de pomesses , d'espoir , bref , de tout ce que vous vous avez perdu depuis longtemps ? Sans parler des paquets de jeunes mâles ultra fermes et vigoureux évoluant dans son périmètre , capables de débattre avec conviction des méthodes psychanalytiques de Freud avant de la niquer toute la nuit avec fougue ( et plusieurs fois ^^ ) .

La working-girl :

Concernant cette meuf aux fringues hyper classieuses et au regard qui pue la bite derrière ses lunettes d'intello frigide , que vous imaginez se précipiter sur votre petit corps consentant sitôt rentrée d'une convention aux States afin d'exiger de vous une relation brutalement sado-maso , il se pourrait que , épuisée par le jet lag et 14 plombes de plonge sur un gros dossier , elle vous donne un tout autre style de directive , genre lui lâcher la grappe , lui faire couler un bain et lui préparer à bouffer ...

FANTASMES MASCULINS : LE MATRAQUAGE
Commenter cet article