Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

LA FÊTE DES VOISINS , OU LA CORVEE DE L'ANNEE

Publié le 31 Mai 2013 par L'élément superficiel

LA FÊTE DES VOISINS , OU LA CORVEE DE L'ANNEE

Ce soir c'est la fête des voisins , ça fait donc deux semaines que vous rasez les murs , sortant avant le levé du soleil et rentrant la bagnole en trombe dans le garage à la nuit tombée , pour pas croiser l'un de ces organisateurs motivé susceptible de vous convier à son apéro de daube , même si vous comprenez parfaitement combien vous le combleriez de votre flatteuse présence .

Mais ce matin vous vous êtes levée à la bourre , et pas loupé , le plouc du pavillon d'à côté vous interpelle aussitôt que vous passez la porte , à croire qu'il attendait que vous apparaissiez depuis l'aube , déterminé à vous coincer coûte que coûte .

"- Salut salut ( Ned Flanders style ) ! Vous venez à mon berbec des voisins ce soir ? Y aura tout le monde , appuie-t-il , comme si le fait de côtoyer d'un seul coup tous les bouseux du quartier suffirait à vous convaincre .

- Ah ben nan , on a un truc de prév ..."

"Ouais bien sûr !"

Mais en fait il s'adressait pas à vous , mais à Choupinou qui fait des grands hochements approbatifs depuis la terrasse , et le giga travers laser que vous lui envoyez suffit pas à le déstabiliser , ce traître !

Donc on y est , et cette année Ned Flanders a fait les choses en grand : Apéro géant sous la pergola , option récipients à punch et sangria , farandoles de snacks cacahuètes , ballons , banderole de bienvenue , et braises qui commencent à frémir dans son barbec de beauf . Perso vous avez concocté un cake aux olives ( bien fait pour sa gueule ) que vous tendez avec un sourire clinquant faux-dèrche à sa connasse de femme , cette parfaite langue de pute qui colporte des rumeurs hallucino-fantasmagoriques sur tous les habitants du quartier , et qui accessoirement vote Marine .

Probablement installée devant le buffet d'amuse-ta-gueule depuis le milieu d'aprèm , la mifa de crevards d'en face est occupée à se carrer tout ce qu'elle peut dans le buffet , histoire d'amortir au max la soirée , et leurs gamins obèses vous saluent à peine avec la bouche pleine en barrant le passage vers les victuailles . Il vous faut un verre , un grand , et vous n'hésitez pas à bourrer salement l'un des petits gros pour accéder à la bouteille de vodka .

On est pas bien là , finalement ? Assise avec une pote à tailler tout ce qui bouge :

Là par exemple , c'est la grosse salope d'en bas de la rue , qui flirte ouvertement avec son amant , un assureur AXA , pendant que son mari cocu déballe ses meilleures vannes en trinquant du gobelet avec les autres gars pour épater la blonde siliconée qui vient d'emménager au 16 avec son ado rebelle .

Elle là , c'est la vieille morue du 14 , qui appelle les keufs chaque fois que vous organisez une soirée un poil bruyante . Et le reste du temps elle parle à la photo de son mari mort , c'est glauque .

Lui c'est le gros taré du 20 , un chasseur-smicard-alcoolo , il a buté le chat de la vieille morue sous prétexte qu'il pissait sur son paillasson , en le jetant contre un mur ste plaît , et on dit qu'il a hérité de la baraque de sa tante après qu'elle soit morte dans des circonstances chelous .

Bon ben lui c'est le gay-cocaïnomane qui organise des soirées sados-masos avec des gens de la télé . Sinon il est sympa .

Et voilà la snobino bourgeasse de la rue d'en bas , une authentique nympho . Tous les célibs en manque du quartier se la tapent . On dit que son mari s'est tiré après l'avoir captée en train de se faire fister par un grand black dans la cabane à outils , et qu'elle a tenté de détourner l'ado rebelle de la blonde siliconée qui vient d'emménager , et que ça lui a coûté reuch .

Sympa finalement cette fête des voisins .

LA FÊTE DES VOISINS , OU LA CORVEE DE L'ANNEE
Commenter cet article