Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de L'élément superficiel

Petits articles et conseils superficiels . Quoi ? Un problème sérieux ?! Ah désolée , je suis pas qualifiée ... Ryan Gosling est fan de ce blog . Après moi j'dis ça , j'dis rien ...

REGIS AND CO : CASSAGE DE PIPE SUR MONTAGE DE MEUBLE IKEA par Greg Prime

Publié le 1 Septembre 2013 par Greg Prime

Fier comme un pape, Régis se lève un dimanche matin avec la formidable idée de s'offrir du mobilier suédois, il ramasse bobonne, les deux chiards, les clés de la super 5 et file vers l'aventure. Après deux heures a suivre les flèches qui sont sensées le guider a travers l'immense boutique mais qui en fait ne mène nul part, il arrive devant le Graal tant attendu, le Chpout Askalur (une table basse en spéculose pakistanais). Devant l'oeil de verre émerveillé de Brigitte (sa femme) et de tia et maria (ses morveuses), il gonfle les pecs, et en fier chasseur ayant braconné sa proie lance : "en attendant que la blondasse charge ça dans l'auto on va grailler un morceau". Arrivé devant le comptoir du resto un dilemme se pose : qu'est ce qu'il va bouffer ? Il hésite longuement entre les boulettes de saumons séchés sur leur lit de saumure avarié et les croquettes de poulet accompagnées de riz Uncle Ben's pour finalement se rabattre sur l'alléchant "tufol hafnigur" (un steak haché frites). Rassasié et intoxiqué il embarque dans sa caisse et rentre chez lui. Après avoir fait décharger l'auto par ses filles et sa femme, il enfile sa ceinture d'outils flambant neuve, acheté deux ans plus tôt au télé achat et dans un moment solennel balance "laissez moi faire, c'est un travail d'homme !! chérie va me chercher un pack de 16/64, ça va chier !!"...

Après une bonne dizaine de minutes passées a essayer d'ouvrir l'emballage de la table, rouge comme une pivoine, régis défonce la boite a grand coup de latte. La bête ayant cédé, en tout bon bricoleur qui se respect il s'empare de la notice d'explication et l'envoie valser 2 mètres plus loin "pas besoin de ces conneries, j'ai la bricole dans le sang" la larme a l'oeil, Brigite regarde son mari et se dit "putain va falloir que je file chez le tunisien du coin, il aura pas assez de sa caisse de 24". Se frottant les deux poils qui se battent en duel et qui lui font office de barbe, Régis regarde avec un air égaré l'amas de bois, de vis et de cartons qui trône . "Fermez la, je vais avoir besoin de concentration", ses deux gamines se regardent en haussant les épaules "vos gueules je vous ai dit !". Il ramasse une planche, en prend une deuxieme et tente frénétiquement de les emboiter l'une dans l'autreè

Se rendant a l'évidence devant cet échec retentissant, il se tourne vers l'une de ses filles: "Martine va me chercher la notice !!", "mais papa je m'appelle pas Martine", "et moi je ne suis pas ton vrai père...tu vois on en apprend tout les jours!" La fillette en larme tend la feuille a son père qui lui arrache des mains...

Régis a beau tourner et retourner la feuilles dans tout les sens, la lumière ne vient pas. "foutu technologie viking, le mec qui a écris ca a du le faire dans le noir, parait qu'il fait nuit tout l'hiver la bas, je comprends que dalle". Sa première caisse de 24 sifonée, un éclair de génie le frappe...il va suivre les petits dessins explicatifs. "Bon alors, le morceau numéro 3 s'emboîte dans le 7 qui lui vient traverser le 4...", sa femme revenue tente de détendre l'atmosphère "ce qui nous fait 14 !!" Régis dévisage sa moitié, une veine apparait sur sa tempe "va me chercher le marteau Gisèle, cette fois ça rigole plus". Sa femme part chercher l'outil et lui tend en tremblant "tiens...et euh je m'appel Brigitte", "merci et passe moi une bière au lieu de dire des conneries". Frappant et gueulant comme un veau, Régis fini enfin par obtenir...un truc qui ressemble de près ou de loin (de loin surtout) a une table basse.

Terré derriere sa feuille contenant la photo de ce qui aurait du être une table, Régis fait silence. "oh foutu saloperie" il chiffonne la feuille en fait une boule et la jette au visage de sa femme. "regarde moi ça, elle est bancale cette table", une dizaine de centimètres diffère entre la longueur des pieds. Regis sort sa scie et écourte l'un d'eux...un peu trop, il tente d'égaliser les autres puis se rend compte que la table est toujours bancale, il scie un autre pied puis un autre et encore un autre tant et si bien que le plateau de la table se trouve a présent a 5 centimètres du sol. "qu'est ce que tu regarde comme ca ?!?"

"je vous avais dit de fermer vos gueules, regardez ce que vous avez fait", "fout moi ça a la poubelle et donne moi une bière, faut que je picole pour oublier", "oublier quoi chéri ?!?", "que vous êtes de foutus incapables, j'aurais jamais du t'écouter et suivre les conseils de ton père, t'es comme ta mère juste bonne a me faire picoler".

Commenter cet article